Simon Hervé
L'Agonie du jour   Le Phalanstère   FoxDen   Expéditions littéraires   Fractales   Aléas   Little Big Adventures



Simon Hervé constitue une esthétique à partir de l’expérience de la marche et de formes contemporaines de l’aventure. Une dérobade où la liberté se tient en embuscade, révèle les liens ténus qui s’établissent à la frontière du cognitif et de l’impressif, de l’aléa et du déterminisme. Il incombe de ne pas voir l’expérience comme passive, mais au contraire d’effectuer un tri dans le chaos et de surimposer consciemment une part de fictionnel. Les formes plastiques découlent alors logiquement des contextes et des contraintes.

Partant du présupposé que l’utopie n’a pas besoin d’être réelle pour être efficiente en réflexion et que le réel contient les ferments de son devenir fictionnel, ses dernières pièces s’attardent sur les processus de constructions des mythologies profanes de l’utopie. Les archives et l’expérience créent l’histoire, donnant à voir le légendaire ( ce qui doit être lu ) de manière plastique ( ce qui doit être produit ). La mise en scène des éléments permet d’apporter de la densité poétique à la création fictionnelle. Simon Hervé tend à construire, dans un temps instable, et avec le vocabulaire inépuisable du légendaire, non pas de la vérité mais de la pertinence.